richard wagamese les étoiles s’éteignent à l’aube