thierry cohen longtemps, j’ai rêvé d’elle